Après avoir lu ce livre, certains d’entre vous se diront « j’aurais pu l’écrire ». C’est d’ailleurs ce que m’a dit l’amie photographe qui me l’a mis entre les mains. Dans Mon travail n’intéresse personne, Pascaline Marre raconte, non sans ironie, ce beau métier qu’elle exerce : photographe. Le livre est sorti en 2011 aux éditions belges Husson.

pascaline-marre

Elle raconte l’envers du décor. L’envers vécu par tout journaliste ou photographe free lance qui démarche des rédactions pour vendre des sujets… Qui en plus d’avoir trouvé un sujet convaincant, inédit, d’avoir passé du temps dessus doit manier avec agilité les codes du personal branding (= être son propre VRP).

pascaline-marre_monsieur-barbu

Dans ce long texte, Pascaline Marre enfonce quelques portes ouvertes et n’évite pas certaines généralités un peu faciles (les méchants rédacteurs en chef et les rédacteurs installés confortablement derrière leur bureau et qui ne comprennent rien au travail de terrain). Mais, paradoxalement ce décryptage féroce d’un monde de la presse, enserré dans des codes rigides, devient un parfait guide à destination du jeune pigiste qui pourra y picorer de précieux conseils.

Fant™mes d'Anatolie

Pascaline Marre a fait les choses à l’envers. Comme son travail n’intéressait personne, elle en a fait un livre. Elle y montre son travail, son parcours et nous fait pénétrer dans son intimité de photographe et partage avec son lecteur des questionnements très personnels. La photographe a donc su rebondir avec cette excellente idée. Une jolie pirouette faite à ceux qui n’en pas voulaient pas lui donner une chance. Certains d’entre vous se mordent peut-être les doigts de ne pas l’avoir eu…

Descriptif du livre : Mon travail n’intéresse personne de Pascaline Marre (éditions Husson, 24 €). Possibilité de le commander sur le site des éditions Husson ici.

Toutes les images ©Pascaline Marre sont reproduites avec l’aimable autorisation de l’auteur. 

Publicités