UNE VILLE, UN PHOTOGRAPHE #11. Chers vous, je n’en reviens toujours pas d’avoir mis tout ce temps pour vous faire découvrir la suite et la fin du travail des photographes thaïlandais de Street Photo Thailand ! Désolé ce retard lié à de nombreux changements dans ma vie (je vous épargne les détails, nous ne sommes pas sur un blog mode 😉
Revenons à nos moutons. Les jeunes ou moins jeunes photographes de ce collectif se baladent dans leur ville Bangkok et portent un regard parfois sans concessions avec très souvent beaucoup d’humour notamment dans l’art de photographier des situations cocasses. Chacun avec sa sensibilité nous montre à voir une ville qui détonne. 
Voici le quatrième épisode de la série avec Chatchai Boonyaprapatsara.
 Chatchai1DEF

Premier souvenir photographique à Bangkok ?

Le temple de l’Aube (Temple of Dawn – Wat Arun).

Trois mots pour qualifier cette ville ? Quel beau bazar !

Qu’est-ce que tu préfères prendre en photos les gens/l’architecture/les paysages…? Les gens.
Chatchai4DEF
Quelque chose de particulièrement intéressant à visiter/photographier ? Tout !
​Chatchai_Boonyaprapatsara​_4_classicals_helmets

Ton moment préféré de la journée pour la photographier ?
Avant que tout commence, où l’on voit l’inhabituel.
​Chatchai_Boonyaprapatsara​_3_ugly truth

As-tu un rituel dans la ville ?
Il y a plusieurs endroits où j’aime me rendre : au JJ Market ou dans la Vieille Ville.
Chatchai5DEF

Y a-t-il un réglage particulier ou un type de matériel particulier que tu préconises pour photographier cette ville ?
 J’utilise un Canon Mark II pour les grandes occasions et j’ai toujours sur moi un petit Sony A 6000.
Chatchai7DEF
Un bon plan pour nos lecteurs ? Il faut venir à nos workshop 🙂

Un grand merci au photographe Nicolas Zwarg qui a rendu possibles ces échanges avec les membres du collectif.

For English version, please click on MORE

Lire le reste de cette entrée »

Publicités

UNE VILLE, UN PHOTOGRAPHE #10. Le mois de février va être marqué, sur ce blog, par une invitation. J’ai demandé aux membres du collectif Street Photo Thailand de me parler de Bangkok, leur ville. Je tiens particulièrement à remercier le photographe Nicolas Zwarg qui a rendu possibles ces échanges avec les membres du collectif. Comme ils sont plusieurs, leurs réponses seront publiées tout au long de ce mois de février. Voici le troisième épisode de la série avec Akkara Naktamna.

AkkaraNaktamna0

Premier souvenir photographique à Bangkok ?

Après avoir vu Pecker, un film hollywoodien sur un photographe de rue, j’ai acheté une pellicule noir et blanc, et j’ai photographié dans Bangkok. Le résultat n’était vraiment pas terrible, j’ai abandonné après ça.

AkkaraNaktamna7

Trois mots pour qualifier cette ville ?

Bruyante, contrastée et fun.

AkkaraNaktamna3

Qu’est-ce que tu préfères prendre en photos les gens/l’architecture/les paysages…?

Les gens et tout ce qui concerne les gens.

AkkaraNaktamna8

Quelque chose de particulièrement intéressant à visiter/photographier ?

Autour du Grand Palais, et pas dans le Grand Palais.

AkkaraNaktamna1

Ton moment préféré de la journée pour la photographier ?

Quand je suis en train de shooter quelqu’un…quand je photographie les autres.

AkkaraNaktamna4

As-tu un rituel dans la ville ?

Marcher, regarder et photographier.

AkkaraNaktamna6

Y a-t-il un réglage particulier ou un type de matériel particulier que tu préconises pour photographier cette ville ?

Maintenant, je prends toujours avec moi un compact, c’est plus facile pour prendre des photos.

AkkaraNaktamna2

Un bon plan pour nos lecteurs ?

Se promener dans une ‘Soi’.

Note de Nicolas Zwarg : « a Soi » (prononcer Soye) est une petite rue perpendiculaire aux grands axes dans les villes thaïlandaises​. Elles sont de tailles très variées, de la rue classique comme nos rues ici à la petite allée presque piétonne. C’est dans les Soi qu’on peut commencer à ‘pénétrer’ le cœur de Bangkok et découvrir des personnes et des environnements typiques, photographiquement très intéressants.

For English version, please click on MORE

Lire le reste de cette entrée »

UNE VILLE, UN PHOTOGRAPHE #9. Le mois de février va être marqué, sur ce blog, par une invitation. J’ai demandé aux membres du collectif Street Photo Thailand de me parler de Bangkok, leur ville. Je tiens particulièrement à remercier le photographe Nicolas Zwarg qui a rendu possibles ces échanges avec les membres du collectif. Comme ils sont plusieurs, leurs réponses seront publiées tout au long de ce mois de février. Voici le troisième épisode de la série avec Noppadol Weerakitti.

NoppadolWeerakitti1

Premier souvenir photographique à Bangkok ?

Quand j’ai appris par moi-même la street photography. J’étais captivé par cette notion que la street photography est le fait de rendre des scènes de vie quotidiennes en des photos extraordinaires ». Pour moi, à cette époque, les embouteillages à Bangkok étaient vraiment quelque chose de barbant. Je me suis donc mis au défi d’en faire des photos extraordinaires. Quand j’étais plongé au coeur du trafic dans les rues de Bangkok, j’ai pu voir l’âme de cette ville.

NoppadolWeerakitti4

Trois mots pour qualifier cette ville ?

Un chaos positif / Le melting pot de l’Est / Embouteillages

Qu’est-ce que tu préfères prendre en photos les gens/l’architecture/les paysages…?

Je préfère capturer la façon dont les gens réagissent à ce qui les entourent.

NoppadolWeerakitti

Quelque chose de particulièrement intéressant à visiter/photographier ?

Chinatown, Siamsquare, Sanamluang, Banglumpoo.

Ton moment préféré de la journée pour la photographier ?

Mon moment préféré ? Tôt le matin quand les gens vont travailler, à ce moment-là la rue est le plus animée.

NoppadolWeerakitti6

As-tu un rituel dans la ville ?

Oui. Je commence toujours par une marche dans la rue lentement, me baladant en cherchant quelque chose qui entre en résonance avec mon intérieur ou mon subconscient. Je peux prendre des photos ça et là pour me mettre dans l’ambiance. Quand je suis dedans, c’est comme si j’entrais en méditation avec mon appareil, les images défilent devant mes yeux et souvent je rentre avec un sentiment de satisfaction chez moi. Malheureusement, ça n’arrive pas souvent.

NoppadolWeerakitti5

Y a-t-il un réglage particulier ou un type de matériel particulier que tu préconises pour photographier cette ville ?

Aucun en particulier. Comme pour les autres lieux, un petit appareil et un petit objectif sont préférables à des gros. En règle générale, les touristes ou les photographes étrangers peuvent travailler plus facilement que nous, les locaux.

NoppadolWeerakitti2

Un bon plan pour nos lecteurs ?

Pour se faciliter la vie, il faut être relax et sortir avec état d’esprit ouvert aux échanges culturels. Je recommande la street food à soi sukhumvit 38 (BTS: Thonglor station). Il faut voir aussi les lieux situés dans la vieille ville comme le quartier de Banglumpoo sur la route de Phraarthit où tu trouveras différentes scènes culturelles (traditionnelle et moderne), de nombreux petits restaurants sympas et des petites boutiques.

For English version, click on MORE

Lire le reste de cette entrée »

UNE VILLE, UN PHOTOGRAPHE #8. Le mois de février va être marqué, sur ce blog, par une invitation. J’ai demandé aux membres du collectif Street Photo Thailand de me parler de Bangkok, leur ville. Je tiens particulièrement à remercier le photographe Nicolas Zwarg qui a rendu possibles ces échanges avec les membres du collectif. Comme ils sont plusieurs, leurs réponses seront publiées tout au long de ce mois de février. Pour ce second épisode, la fille du collectif Tipawan Gatesomboon se prête au jeu.

Tip-bureaux

Premier souvenir photographique à Bangkok ?

Pour répondre à ta question, j’ai dans la tête une image d’une foule de salariés dans les transports qui vont au travail. C’est très ennuyeux du coup j’ai l’habitude de sortir de chez moi assez tard.

Tap-Enfant-sur-le-Toit

Trois mots pour qualifier cette ville ?

A really « fucking town »….Une vraie « putain de ville » !

Tip-Balais

Qu’est-ce que tu préfères prendre en photos les gens/l’architecture/les paysages…?

Même si Bangkok est ennuyeuse et mauvaise, tu trouveras toujours des choses amusantes à photographier.

Tip-Ours

Quelque chose de particulièrement intéressant à visiter/photographier ?

Il faut aller voir des concerts de musiques traditionnelles, des groupes de Looktoong ou de Morlum. Généralement, ils se produisent lors du Temple festival. Tu es sûr de t’amuser.

Tap-Foule-assise-avec-Moine

Moment préféré de la journée pour la photographier ?

Quand je pars pour faire de la photo de rue et que j’arrive à faire la meilleure photo du jour.

Tip-Bus-Bleu

As-tu un rituel dans la ville ?

J’aime aller dans les endroits les plus joyeux de la ville pour voir des gens heureux.

Tip-Fille-Qui-sourit

Y a-t-il un réglage particulier ou un type de matériel particulier que tu préconises pour photographier cette ville ?

J’utilise habituellement le 5D Mark pour mon travail de tous les jours. Mais parfois je prends le Fuji X100 pour plus de souplesse et de rapidité.

Tip-Soiree

Un bon plan pour nos lecteurs ?

Il faut aller au festival dans les temples ou dans n’importe quel festival qui a lieu dans la ville. Ce sont des moments remplis de joie et de fun, j’adore ça !

Tip-Sur-le-Feu

 

For English version, click on MORE

Lire le reste de cette entrée »

UNE VILLE, UN PHOTOGRAPHE #7. Le mois de février va être marqué, sur ce blog, par une invitation. J’ai demandé aux membres du collectif Street Photo Thailand de me parler de Bangkok, leur ville. Je tiens particulièrement à remercier le photographe Nicolas Zwarg qui a rendu possibles ces échanges avec les membres du collectif. Comme ils sont plusieurs, leurs réponses seront publiées tout au long de ce mois de février. Commençons par Sarawut Taeosot.

SarawutTaeosot-Bascule

Premier souvenir photographique à Bangkok ?

J’ai acheté mon premier appareil photo ici. Après avoir fait plusieurs tests devant le magasin, le vendeur me demande la vitesse et l’ouverture que j’ai choisies. « Je ne sais pas », lui ai-je répondu. Avec un grand sourire de vainqueur, il m’a dit « c’est ce que tu devrais savoir mec… ».

SarawutTaeosot

Trois mots pour qualifier cette ville ?

Trépidante, diverse, gluante (on le ressent bien sur la peau).

Sarwuttaesot12

Qu’est-ce que tu préfères prendre en photos les gens/l’architecture/les paysages… ?

Tout ce qui est étrange.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Un quartier particulièrement intéressant à visiter/photographier ?

Le centre-ville.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Moment préféré de la journée pour la photographier ?

Se balader dans le centre de la ville de 1h à 7h du matin avec Mr. Visit Kulsiri.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

As-tu un rituel dans la ville ?

Marcher, boire (de l’eau, en général…), manger, marcher…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Y a-t-il un réglage particulier ou un type de matériel particulier que tu préconises pour photographier cette ville ?

Pour moi, on peut utiliser tout type d’appareil et de réglage à partir du moment où l’on est à l’aise avec. Mais je ne suis pas sûr que Monsieur le vendeur d’appareils photo répondrait la même chose !

Sarawiuttaeosot11

Un bon plan pour nos lecteurs ?

Khao san road est fantastique, surtout le soir.

 

For English readers, please click on MORE

Lire le reste de cette entrée »