Derrière un nom sautillant et enfantin, Our age is 13 se cache un site d’actu de photographie. Lancé par Molly Benn -qui a été rejointe par François de Montremy- ce webzine culturel a vocation à prendre une place importante dans le champ des médias qui traitent de la photographie contemporaine. Leur créneau est de regarder autant du côté des photographes dits émergents que de celui des plus connus. La vidéo occupe une large place sur le site. Présentation et perspectives avec les deux principaux concernés : Molly et François.

© Coline Sentenac

© Coline Sentenac

Qui êtes-vous Molly Benn et François de Montremy ?

Molly : J’ai 24 ans, je suis passionnée de photographie depuis l’enfance. Sur Our age is 13, je m’occupe de la direction éditorial. Je choisis les sujets, rédige les articles et mène les interviews.
J’ai créé Our age is thirteen en novembre 2011, alors que j’étais dans une période de chômage. Pour garder mes neurones éveillés, j’ai décidé d’aller interroger les photographes qui m’intéressaient, me perturbaient…et c’est ainsi qu’est né le blog.
Ce qui m’inspire…les belles images et les parcours de vie. Je suis fascinée par l’énergie que développe les photographes pour réaliser leurs images et les montrer.

Imp-ecran-Our-age-is-13

François : J’ai 26 ans, je m’occupe essentiellement des couvertures en vidéo. J’ai commencé à travailler avec Molly pour l’aider sur ses premiers sujets vidéo alors qu’elle tenait le blog toute seule. Lorsqu’on a décidé de faire de Our Age is 13 une aventure sérieuse, j’ai voulu m’intégrer plus sérieusement dans l’équipe. Maintenant je me charge de filmer, de gérer la prise de son, de monter et de mixer nos sujets le plus vite possible. Ces sujets sont pour certains publiés sur le site, les autres sont proposés à d’autres magazines de photographie sur Internet qui sont demandeurs de contenu vidéo. J’essaie aussi de réfléchir à de nouvelles manières de transmettre l’information en vidéo sur Internet, à de nouvelles manières de s’organiser dans le travail pour pouvoir avoir un bon flux à deux et d’expérimenter par moment de nouveaux formats pour les sujets, mais je pense qu’on en verra plus sur le prochain site.
Ce qui m’inspire le plus ? Ce sont les différentes manières que l’on a de transmettre l’information en règle générale, que ce soit le langage, le son, l’image, la musique ou même le goût et les odeurs. J’ai toujours été fasciné par les artistes, les journalistes, les cinéastes et les personnes qui ont été capables de communiquer avec brio des émotions et des découvertes à d’autres êtres humains. Rien n’est plus beau que d’être sorti de sa bulle, et d’y revenir pour l’agrandir avec ce qu’on a trouvé dehors.

Quelle est la ligne éditoriale de Our age is 13 ?

Our age is thirteen s’adresse à tous ceux qui s’intéressent à la photographie. Notre ambition de départ était d’aller interroger les photographes sur leur parcours, sur leur vie quotidienne. Sans vouloir entrer dans leur intimité, on se demandait tout de même ce qui nous pousse aujourd’hui à poursuivre nos rêves malgré le contexte de crise assez présent.Aujourd’hui, on peut résumer notre positionnement en trois axes :
– une place aussi importante à la photographie émergente qu’aux photographes installés
– Our age is thirteen vit avec les photographes et se pose comme un insider du milieu de la photographie
– une liberté éditoriale due à notre liberté financière (notre viabilité économique ne dépend pas des annonceurs).

Vous venez de réussir une collecte KissKissBankBank pour transformer ce site en web-magazine…Que trouvera-t-on dans la nouvelle formule de Our Age is 13 ?

Depuis plusieurs mois, on réfléchissait à un modèle économique pour notre blog. On avait envie de pousser le projet plus loin en devenant un vrai web-magazine. Le kisskissbankbank nous a permis de réunir des fonds pour acquérir du matériel et mettre en place un nouveau site internet qui signera les débuts d’Our age is thirteen en tant que magazine en ligne.
Qu’est-ce qui va changer pour l’internaute ?
– plus d’éditorial, nous nous entourons en ce moment pour faire grandir notre équipe éditoriale
– un véritable agenda et relais des évènements photographiques
– un agenda des concours, bourses et résidences pour photographes
– plus de vidéos sur ce beau milieu de la photographie (on a couvert récemment le festival des Rencontres d’Arles, les Promenades Photographiques de Vendôme et Portrait(s) à Vichy).