Les évènements dramatiques qui ont marqué la mi-janvier ont douché mon enthousiasme et ma motivation. Comme beaucoup d’entre vous, je reste sous le choc et sonnée par ce qui s’est passé. J’en discute beaucoup avec des amis, des connaissances professionnelles etc… Je voulais simplement signaler une exposition photo qui a lieu jusqu’au 31 janvier à la mairie du Xe arrondissement de Paris. Les photographes de l’agence Haytham Pictures proposent des portraits de personnes présentes lors de la marche historique du 11 janvier dernier.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il reste quelques jours pour voir l’expo qui a lieu à la mairie du Xe arrondissement. Voici la liste complète des photographes qui y participent : Hugo Aymar, Moland Fengkov, Simon Lambert, Augustin Le Gall, Anthony Micallef, Laurent Paillier, Juliette Robert, Olivier Saint-Hilaire, Milan Szypura, Perre Vassal, avec l’aide de Hedi Aouidj et le staff : Gilles Collignon, Christian Sauvan-Magnet, Léonor Matet.

Haytham Pictures est une agence de jeunes photographes, basée à Paris, couvrant l’actualité et documentant des questions sociales. Les photographes de l’agence sont des photojournalistes et auteurs libres de produire des reportages d’actualité, des histoires ou des documentaires selon leur style propre et personnel.

Publicités

Trois photographes ont accepté de partager leur souvenir photographique de 2010. Subjectif et très personnel, voici leur choix.

Souvenir 2010 de Juliette Robert ©Juliette Robert

Juliette Robert, photographe du collectif de pigistes Youpress :  » Début décembre, j’étais au Cachmire avec une journaliste de Youpress, pour faire un sujet sur les demi-veuves : ces femmes dont le mari a disparu sans laisser de traces. Quelles que soient les raisons des disparitions, cela a laissé ces épouses sans ressources, parfois sans famille et devant s’occuper de leurs enfants. Nous avons visité pas mal de foyers, toutes les situations étaient différentes. Aucune n’avait reçu de journalistes et comme je voulais des photos les plus naturelles possibles, je devais me faire oublier, c’était loin d’être évident. Lire le reste de cette entrée »