Les natures mortes de Barry Rosenthal

22/06/2015

Le photographe américain Barry Rosenthal a collectionné les déchets amassés lors de promenades en pleine nature. Il a ensuite assemblé ses trouvailles dans des compositions graphiques et colorées sous fonds noirs ou blanc, comme un scanner du comportement de l’homme. La série s’intitule « Found in nature ». Le contraste entre la beauté du rendu et la provenance de ces objets fait frissonner. Évidemment, les photos interpellent et nous rappellent que nos comportements sont loin d’être exemplaires.

straws

nipple-topsgraduated-plastic-tops

beer-bottle-caps

green plastic and glass containers on black background

Barry-Rosenthal-bleu

2015barry_rosenthal_the wall_2015_3_4_foreign_policy_sharp_flatwork gloves

Publicités

2 Réponses to “Les natures mortes de Barry Rosenthal”

  1. Bonjour,
    loin de moi l’envie de détourner l’attention portée à Mr. Barry Rosenthal, mais connaissez-vous l’oeuvre de Bernard Pras? Même pratique de ramassage et récupération, mais résultat et impact visuel… différents? En plus de sculpter à l’aide de ces « déchets », il flirte dans certains travaux avec l’anamorphose. Quand la matière condamnée inutile se remplit de grâce.
    http://bernardpras.fr/

    Cordialement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :