Elles changent l’Inde, RSF leur rend hommage

28/09/2011

Alors que l’Inde est considéré comme l’un des cinq pays les plus violents dans le monde pour les femmes*, Reporters sans frontières consacre son album de rentrée aux femmes indiennes. Un bel hommage à Celles qui changent l’Inde. Six photographes de l’agence Magnum (Alessandre Sanguinetti, Martine Franck, Alex Webb, Olivia Arthur, Patrick Zachmann et Raghu Rai) ont photographié différentes personnalités de la plus grande démocratie du monde, aussi imparfaite soit-elle. C’est d’ailleurs la première fois que l’association qui défend la liberté de la presse s’intéresse à l’Inde. Une exposition photos accompagne la sortie de l’album, elle se tient au Petit Palais à Paris, du 21 octobre 2011 au 8 janvier 2012.

Maharashtra. Malsej Ghat. Co-star Katrina KAIF, on set. 2010 © Alessandra Sanguinetti /Magnum

* Ce classement ressort d’une étude réalisée par Trustlaw, une entité de la Fondation Thomson Reuters. Les autres pays qui, au même titre que l’Inde, sont dangereux pour les femmes sont l’Afghanistan, la République Démocratique du Congo, le Pakistan et la Somalie. L’Inde est épinglée en raison des nombreux infanticides et des avortements choisis par les parents quand le bébé est une fille (à ce titre rappelons le très beau diapo sonore de Walter Estrada Undesired). Le Fonds population des Nations unies estiment que 50 millions de fillettes ont disparu en Inde ces 100 dernières années.

Marahashtra. Anuya Kulkarni at home with her husband Ashok Kulkarni, son Anand and mother in law Sharada © Patrich Zachmann/Magnum

Pour compléter ce post, je me permets de signaler le livre Inde, la révolution par les femmes de Dominique Hoeltgen qui aborde le même thème que cet album de RSF.

Delhi. Security guards in mall/hotel complex. At work at security check points. Also training class © Alex Webb/Magnum

Et l’interview que Jean-François Julliard, secrétaire général de RSF, nous avait accordée pour les 25 ans de RSF. Il y explique l’importance de la part des albums dans le financement de RSF.

Gujarat state. Ahmedabad. Ela BHATT, founder of SEWA (Self Employed Women's Association).

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :